Intermission – L’homme qui a sauvé le port de Bordeaux

Heinz Stahlschmidt

Source Wikipedia

En août 1944, il était en poste au port de Bordeaux, un des plus grands ports français. Avec la fin prochaine de la bataille de Normandie et le débarquement en Provence, les Allemands s’apprêtent à quitter le sud-ouest de la France ou à se replier dans la Poche de Royan et de la pointe de Grave.

Le 9 août 1944, Heinz Stahlschmidt reçut l’ordre de détruire toutes les installations portuaires et les quais de la ville, qui s’étalent sur plus de 12 kilomètres afin de ne pas permettre aux Alliés de les utiliser. Le 22 août 1944 à 20h50, 4 jours avant la destruction planifiée, il fait sauter le blockhaus de la rue Raze, près des quais, contenant les charges explosives (100 kg d’explosifs et 4000 mèches lentes). Son action aurait provoqué la mort d’une cinquantaine de soldats allemands mais il est estimé qu’elle aurait sauvé la vie à environ 3500 civils. Dans une interview à Reuters en 1977, Salmide dira qu’il avait agi selon sa conscience chrétienne. Qu’il ne pouvait pas accepter que le port soit détruit alors que la guerre était clairement perdue.

Il a ensuite rejoint la résistance française qui l’a caché, alors qu’il était recherché par la police et la Gestapo.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.